Variations Enigmatiques (Eric-Emmanuel-Schmitt) par la troupe du Triangle

Publié le 11 Décembre 2016

Une comédie peu ordinaire, cet après-midi dans le quartier du Devois. Un huit clos réunit deux hommes peu ordinaires, un écrivain misanthrope, Abel Znorko, qui a choisi de se retirer sur une île depuis une dizaine d'années et Erik Larsen, un journaliste venu jusqu’à lui l’interviewer à propos de son dernier roman : un recueil de lettres, une correspondance amoureuse.
 
A priori, une histoire bien banale. Mais la pièce démarre comme un coup de fusil.
 
Très vite, les deux hommes se reniflent, s'affrontent dans une discussion étrange, violente, où se confond le réel et l'imaginaire et qui les poussent aux limites du mensonge ou de la vérité.
De leurs dialogues passionnés, nous apprenons que les deux êtres sont liés par une femme.
Et dans ce jeu de vérités, peu à peu, les deux individus tombent leurs masques et livrent leurs secrets, chacun étant bouleversé par les révélations de l'autre.
 
Tout au long de la pièce, les spectateurs ont été transportés dans des réflexions émouvantes sur la vie, la mort, et surtout la nature de l'amour. Une pièce qui n'a laissé personne indifférent.
 
Les deux comédiens, Etienne Bourion et Philippe Guy de la troupe du Triangle, ont été formidables, leur interprétation très juste, drôle et émouvante.
 
L'association du Devois remercie tous les acteurs de cette troupe qui généreusement et bénévolement acceptent depuis quelques années, de venir partager leur passion dans le quartier du Devois.
 
Au terme de la représentation, le public et les acteurs se sont réunis autour du pot de l'amitié offert par l'association du Devois.

Rédigé par Association du Devois à Castelnau Le Lez

Publié dans #Théâtre

Repost 0
Commenter cet article